La planification dans Décider … T.L. Saaty 1981, traduction française 1984.

« La planification est une activité concertée et dynamique visant à la réalisation d’un objectif déterminé. Après avoir observé la façon dont un système fonctionne et évolue – et après avoir éventuellement étudié ce qui a été écrit sur le sujet ou avoir discuter de ce système avec d’autres individus – un responsable peut avoir besoin d’identifier un ensemble d’objectifs à atteindre par le système et de modifier l’évolution du système pour atteindre ces objectifs. Il peut ensuite enregistrer le résultat et éventuellement redéfinir les objectifs, modifier l’évolution du système en fonction de ces derniers et répéter le processus. C’est de cette façon que l’on peut diriger un système vers la réalisation d’objectifs déterminés. » T.L. Saaty, Décider face à la complexité : Une approche analytique multicritère d’aide à la décision.

Em mai 2018, quatre partis politiques québécois ont signé une entente (lien au texte de l’entente) à l’effet d’établir un nouveau mode de scrutin. À cet effet, ils ont convenu de s’en tenir pour nouveau mode au proportionnel mixte compensatoire à listes régionales. Pour réaliser son engagement, le parti gagnant haut la main, la CAQ a déposé en 2019 un projet de loi, le Pl °39 : loi établissant un nouveau mode de scrutin. En 2020 le principe d’un nouveau mode a été adopté sans plus. La position de la CAQ au débat des chef/fes à Radio-Canada en septembre précédant l’élection nationale du 3 octobre 2022 tient à cette affirmation de François Legault :

« Avec la pandémie là, je sens que ce n’est vraiment pas une priorité des Québécois. »

Après l’élection, il a confirmé que le mode de scrutin n’était pas de sa liste de priorité avant la langue, l’éducation, la santé, l’économie.

Le 4 octobre, choquée par la disproportion entre le pourcentage de vote obtenu par le parti élu et le pourcentage de sièges gagnés, Célestine Uhde a créé un groupe sur Facebook.

« On veut changer le mode de scrutin. Pour ce faire, on a besoin de tout le monde.

La démocratie est en danger, les élections du 3 octobre 2022 en témoignent!

Un parti ayant récolté 13% des voix n’est pas représenté à l’assemblée nationale. Un parti ayant récolté 15,42% des voix a 10 députés de moins qu’un parti ayant récolté 14,37% des voix.

Il est absolument nécessaire de revendiquer, en tant que peuple, notre droit d’être correctement représenté.es à l’assemblée nationale, seule instance décisionnelle du Québec.

On va manifester, on va investir les médias, on va faire savoir à la CAQ que les Québécoises et Québécois veulent être proportionnellement représenté.es! »

Des personnes se sont jointes à elles et au cours d’une assemblée générale tenue en ligne se sont donné un comité exécutif et un plan d’action : tenue d’une manifestation le 29 novembre devant la façade de l’Hotel du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 43e législature et dépôt d’une pétition à l’Assemblée nationale par l’entremise d’un/e député/e dans les mois.


Après le dépôt de son projet de loi Pl °39 en 2019, le gouvernement a lancé une invitation générale à la population et quelques particulières à des personnalités du domaine à présenter un mémoire. La Commission des institutions a tenu des audidébut de janvier 2020,

Exprimez-vous

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :