Oyez oyez ! élection en Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Électeurs, Électrices, élections, (au risque de faire un Maurice Duplessis de moi-même).

Sous mode de scrutin en force en 2018 et qui le sera encore le 3 octobre prochain, contrairement à l’Entente signée en mai avant la campagne électorale par la CAQ, le PQ, QS et le PVQ mais pas le PLQ, tous les votes valides en Rivière-du-Loup-Témiscouata ont été comptés soit 34 032 sur 50 261 électeur/es inscrit/es.

Ne faut qu’un vote de plus que son plus proche concurrent pour crier victoire. Les 11 478 premiers à Denis Tardif ont suffi pour devancer les 11 477 à Jean-D’Amour. Il procure alors un vote sur 125 à son chef de parti pour l’élection du premier ministre. Quelque 1 961 ont été inutiles et 9 386 perdants.

11 478 et 11 477 font un total de 22 955 sur les 34 885 votes exercés, soit 65,8 %; sur 50 261 électeur/es inscrit/es, ça fait 45,7 %. Pour une population de 62 225 gens au pays en 2016, ça fait 36,9 %. Comme accomplissement du principe une personne un vote, le Grand-Mon’oncle trouve pas ça très fort ! Il a vu beaucoup pire en Arthabaska.

Sous mode de scrutin CRPP, C pour circonscription, R pour région P pour province ou mieux, pays, et second P pour préférentiel, 100 % des Louperivois/es-Témiscouatien/nes seraient représenté/es à l’Assemblée nationale soit par la victoire de leur choix dans la circonscription, soit par celle d’un/e ou des collègues gagnant/es de leur parti dans la région administrative, sinon par celle d’un/e ou des collègues de leur parti en l’État.

Je souhaite que Québec solidaire et le Parti québécois se fasse le promoteur de ce nouveau mode de scrutin en développement. Le mode préférentiel qu’il prévoit fait que ce qui se ressemble s’additionne au lieu de se diviser.

À l’étude pour 2026. En raison des changements climatiques sur la Terre-Mère attribuables à l’empreinte humaine, un poids politique personnel proportionnel à l’espérance de vie plutôt qu’unique en vertu du principe une personne un vote serait attribué à chaque citoyen/ne. L’élu/e de la circonscription aurait pour poids législatif à l’Assemblée nationale la somme de ces poids personnels.

Sous ce changement de principe par exemple, une personne de 22 ans aurait 60 points législatifs et une de 60 que 22. En somme, faire porter la volonté du vote sur l’espérance de vie, environ 82 ans et en montée plutôt que sur les 4 dernières et moins de 30 futures. Je suis conscient que j’écris ça au risque de faire un Jules Verne de moi-même plutôt qu’un Justin Trudeau.

Je signale que l’Assemblée nationale a adopté le principe d’un changement de mode de scrutin le 8 octobre 2020. La Covid-19 a eu préséance pour une suite que la CAQ n’a pas gardé à son CONTINUONS.

ÉVOLUONS.

La force du mental !

Nombre officiel de candidat/es, 500, en l’un de 16 partis sur 27 autorisés :

CAQ 117

QS 105

PCQ 83

PQ 74

PLQ 48

PVQ 21

Climat Québec 19

Démocratie directe 8

Parti marxiste-léniniste du Québec 7

Équipe autonomiste 4

P 51 3

Bloc Montréal – Équipe Balarama Holness 2

Parti accès propriété équité 1

Parti nul 1

Parti libertarien du Québec 1

Parti humain du Québec 1

indépendant/e 5

Aucun

Bloc pot, 1 mars 1998

NPDQ, 30 janvier 2014

Parti culinaire du Québec, 8 juin 2018

Parti pour l’indépendance du Québec, 12 novembre 2019

Parti animal Québec, 1 octobre 2020

Union nationale, 28 octobre 2020

Québec intégrité, 17 mai 2022

Parti canadien du Québec, 15 juin 2022

L’union fait la force, 16 juin 2022

Alliance pour la famille et les communautés, 23 août 2022

Québécois unis pour l’égalité, 6 septembre 2022

Exprimez-vous

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s