Courriel à Jean-Pierre Charbonneau, Président du MDN

Fort bien, merci !

Après ma lettre à Stéphane Rouillon, à l’aide du dispositif de recherche de mon navigateur, j’envisageais relire à la verticale les 45 mémoires déposés début 2020 pour y compter le nombre d’emplois du terme parité. De mémoire, au moins un mémoire ne le contient pas. Celui de l’intersyndicale des femmes, 350 000 c’est pas rien, en contient 23.


Celui de Groupe femmes politique démocratie fait environ 68. J’ai dû compter à la main. J’ai relu au complet le 007M. J’en retiens plusieurs points dont ceux que vous y êtes membre du conseil d’administration et que le document a été produit sur invitation de la Commission des institutions.


La tenue d’un référendum en même temps que l’élection nationale d’octobre 2022 a été retirée à la demande générale. Je comprends que le Groupe et d’autres ont obtenu de la ministre la possibilité d’un Pl °39 allégé à l’étude détaillée, adopté, et sanctionné pour application dès cette date. Ça me semble possible si au plus tôt elle en retire aussi l’impossible mixte à compensation régionale faute de la carte électorale exigée. Ce sera le mode actuel, SMUT, possiblement modifié pour un peu plus de légitimité en préférentiel à un ou deux tours, avec un article parité. Parité bien ordonnée commence par soi-même. Pour les plus jeunes, c’est juste une arabesque qui me revient du temps de Chez Miville.


Pour un électeur sur 49 619 dans une circonscription, le même sur 567 483 dans une région administrative, le même sur 6 169 772 et 8,388 millions de « gens du pays » en l’État du Québec en 2018, je préférerais le mode SMUT.2 qui exige la représentation fractionnelle ou fractionnaire. Ce serait historique. « Foule » proportionnel, avec régionalisation et « béquille » stabilisante si désirée. Non seulement tout vote y compte, mais toute personne peut y compter, sinon toute année d’espérance de vie étant appréhendé ce prochain siècle sous réchauffement climatique d’empreinte humaine.


En matière d’engagement page 2 du 007M, je comprends que concernant le mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire avec listes régionales, c’est un engagement qui se limitait à la campagne électorale de 2018, pas à une obligation d’inclusion au projet de loi par le parti gagnant des parties de l’Entente. Il me semble que la ministre et équipes ont repris là où ça avait raté en 2010.


En passant, sauf le Vert, les partis sans élu/es n’y sont pas; Je leurs ai écrit. Les partis submergés seraient les seconds gagnants du SMUT.2 après 49 619 électeur/es dans Taschereau, 567 483 en Capitale-Nationale, 6 169 772 en l’État du Québec en 2018; par un genre de procuration légale et électorale à ces 6 169 772 électeur/es à l’endroit d’environ 2,4 millions de non-inscrit/es dont environ 1,5 million de moins de 18 ans. Nous sommes maintenant 8,6 millions de compatriotes.


https://rjjyl.blog/2021/10/24/courriels-aux-partis-sans-elu-es-a-lassemblee-nationale-en-2018/


Lors de l’adoption du principe d’un nouveau mode de scrutin, la Ministre a retenu trois gros soucis : proportionnalité, régionalisation et stabilité; sans aller relire, je dirais que la parité n’était pas du triangle de priorité cher à Dimitri Soudas et Raphaël Canet. Elle l’a ajoutée cet automne à l’Assemblée nationale en menant cette motion: « Qu’enfin elle (l’Assemblée nationale) demande à tous les partis politiques de s’engager à respecter le principe de la zone paritaire en présentant un minimum de 40 % de candidates lors de la prochaine élection générale.» Ce serait ajouté au Pl °39 à l’étude détaillée au début de l’hiver, à temps pour les investitures ? Le compte est loin des ambitions du Groupe, que dire de celles de l’Intersyndicale.


Elle ravive et particularise la motion de Mme Thériault et partenaires du 26 avril 2017, où l’Assemblée nationale s’engageait à l’unanimité « à ce que la parité dans tous les secteurs de la société soit désormais l’objectif à atteindre ».


Bref, pour la parité, pourquoi ne pas travailler à un mode de scrutin qui ferait l’Histoire après foule d’histoires plutôt qu’une règlementation contraignante digne des calendes grecques.
Je passe à la relecture en plongée des 43 mémoires restants.


Au plaisir de vous lire et de recevoir les réflexions du groupe,


RJJYL

Exprimez-vous

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s