Diffuser mes tableaux

Avertissement. Si un.e passant.e, un.e survenant.e, à une page quelconque de ce blogue détecte une erreur de quelque nature que ce soit, je lui serai reconnaissant de me le signaler en commentaire.

Dans cet état d’esprit affectif, émotif et cognitif de l’idée de la communication, je publierai son nom dans une page de remerciements si telle est sa volonté. L’avenir compte sur les volontaires.

Justice intergénérationnelle
en représentation politique
par le droit de vote
Exemple désuet de résultat d’élection
circonscription Montmorency
Élection en l’État provincial du Québec
7 avril 2014
Répartition intergénérationnelle (aux 5 ans)
de la population du Québec
Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est tedire43-1811111-0011.jpeg
Monochrome d’un tableau
de Benoit Simard

Promenade photos avant un envisagé troisième lien

Je suis allé voir l’exposition de Marcel Barbeau hier en fin d’après-midi après une longue marche aller-retour au château Frontenac par la promenade et terrasse Dufferin. Je voulais une photo du bout de l’Île pour y ajouter un pont entre Beauport et Lévis. Je devrai y retourner, manque de soleil et d’expérience. Vois.

Le point de vue serait meilleur des remparts ou de l’édifice fédéral sur D’estimauville.

La partie nord du pont boucherait la vue sur le mont Sainte-Anne, de la Promenade Dufferin. Me faire ça à moi !

Pas de problème pour moi pour la partie sud. Pour eux, je vais allé voir.

J’ai fait d’une pierre deux coups …

… trois.

Si j’ai bien compris, je n’ai pas approfondi, à une époque de sa vie, Marcel avait fait ses tableaux à partir de 300 éléments dépecés de ses tableaux précédents; il me semble à première vue qu’il a fait avec ses tableaux un peu ce que j’ai fait une vingtaine de fois avec La sphinxe et hier deux fois avec ton tableau de la chute Montmorency en hiver : il a dépecé. Je vais approfondir ça comme machine à vendre des tableaux.

Marcel a eu un moment Vasarely, moé-si moé-si. Je m’étais mis à la broderie avec de la laine du pays. Ses tableaux prenait du volume et du mouvement mais pas autant que la sphinxe la nuit éclairée juste par la fenêtre.

À ce jeu, j’en suis à mettre le tableau dans l’autre sens après l’avoir mis à l’envers. Le passage d’horizontal à vertical change tout : par exemple, le chemin de bois devient une clôture et La sphinxe un visage de femme à peau brune.

A+

Exprimez-vous

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s