Légende de la Dame blanche

blanche-190217
Voile de la mariée
Mathilde à Louis
il y a quelque 260 ans

La Dame blanche tire son nom d’une légende qui demeure encore aujourd’hui bien vivace. À l’été 1759, la ville de Québec est assiégée par les Britanniques. Le beau Louis quitte la côte de Beaupré pour prêter main-forte à l’armée française déployée sur la côte de Beauport. Le 31 juillet, lors de la bataille de Montmorency, Louis meurt au combat. Folle de douleur, sa fiancée Mathilde enfile sa robe de mariée, puis se jette du haut de la chute Montmorency.

Depuis, certains prétendent que le fantôme de Mathilde apparaît les soirs de pleine lune, fine silhouette blanche aux abords de la chute. On dit aussi que son voile de mariée, emporté par le vent, se serait déposé sur les rochers pour former, ici même, une nouvelle cascade : la Dame blanche, appelée aussi le Voile de la mariée ou la Petite Chute.

Source

1759 : peu à voir avec 1962.  Cette année-là Claude François.

Exprimez-vous

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s